Groupe de parole

"Tends l'oreille et écoute, tu entendras ta propre voix dans toutes les voix." - Khalil Gibran

Le groupe de parole en quelques mots

Le soutien du collectif

 

Un groupe de parole est un espace d’expression privilégiée où la parole est libre et l’écoute bienveillante. Participer à un groupe de parole, c’est faire le choix de mieux se connaître à travers la rencontre avec l’Autre et le miroir qu’il me renvoie. J’offre aux autres membres du groupe un peu de mon vécu, de mes joies et mes peines, ils l’accueillent avec respect, partagent à leur tour et ensemble, on se soutient dans la traversée des défis du quotidien. Sans avoir l’ambition d’être thérapeutique, le fait de participer à un groupe de parole facilite les prises de conscience et peut générer une interaction positive avec d’autres démarches d’accompagnement individuel.

 

Ce groupe de parole est ouvert à tous car non orienté sur une problématique particulière. Chacun peut venir avec ce qu’il a envie de partager de sa vie « émotionnelle », dans la sphère personnelle ou professionnelle, car ce groupe de parole n’est pas le lieu des débats d’idées. En fonction des besoins, une thématique précise par séance peut aussi être choisie par le groupe.

 

Il est restreint à 8 hommes et femmes, afin de permettre l’expression de tous et la construction d’un lien de confiance et de solidarité. Il s’agit en effet de constituer un groupe commun sur une certaine durée. Chacun est donc invité à se positionner sur son souhait d’intégrer le groupe, d’y participer régulièrement et de faire part de son souhait de le quitter lorsqu’il n’en aura plus le besoin, afin qu’une autre personne puisse prendre sa place.

 

La communication bienveillante comme instrument de facilitation des échanges

 

J’assure l’animation des échanges via divers supports facilitant la connexion à soi et ses ressentis. Je puise également parmi l’approche passionnante qu’est la Communication NonViolente, telle qu’élaborée par Marshall Rosenberg. Il s’agit d’un processus qui nous aide à mettre de la clarté sur ce que nous vivons, à « favoriser l'élan du cœur et nous relier à nous-mêmes et aux autres, laissant libre cours à notre bienveillance naturelle. » 

 

Les échanges font l’objet au préalable de l’élaboration commune de quelques règles permettant de prendre en compte les besoins de chacun (discrétion et confidentialité, responsabilité de chacun, non-jugement et non-violence etc).

 

Il s’agit donc de proposer à chacun d’utiliser ce groupe de parole comme un espace de découverte d’une écoute la plus empathique possible, de soi et de l’autre, qui permet véritablement de se sentir entendu et rejoint. Les jugements, interprétations, généralisations, comparaisons, conseils et autres modalités de communication habituelles seront utilisés pour se connecter à nos émotions et sentiments, permettant eux-mêmes de se relier plus authentiquement à nos besoins profonds. 

Note : n'étant pas formatrice certifiée en CNV, il n'est pas question pour moi de transmettre formellement la CNV mais plutôt de l'utiliser au besoin comme un moyen de se connecter à soi et à l'autre. Le groupe de parole n'est par ailleurs pas un groupe de pratique CNV. 

 

Périodicité : un rassemblement par mois, le vendredi de 18h à 20h.

 

Une présentation pleine d'humour de la Communication NonViolente par Vincent Verzat, vidéaste engagé sur sa chaîne "Partager, c'est sympa"

La Communication NonViolente en quelques mots

« La Communication NonViolente est une démarche qui met en lumière ce qui facilite ou entrave la relation. Elle nous aide à renouer avec une qualité d’écoute de soi-même et de l’autre, et à retrouver la bienveillance et l’empathie que nous portons naturellement en nous, à partir de la vision fondamentale que tous les êtres humains ont les mêmes besoins.

Plus qu’un processus ou un langage, la CNV nous donne des clés de compréhension sur notre fonctionnement en tant qu’être humain. Elle propose une autre façon de penser, de s’exprimer et d’exercer son pouvoir, qui se différencie nettement de celle dont la plupart des gens dans le monde ont été éduqués à communiquer et à interagir. 

Elle est une invitation à concentrer notre attention sur ce qui est en jeu chez nous et chez l’autre, et à réfléchir à notre intention : continuer à jouer à "qui a tort, qui a raison ?" ou bien (r)établir le lien. » Source : CNVformations.fr

 

Le processus de la CNV permet ainsi de développer

  • Une plus grande clarté sur ce qui se joue à l’intérieur de nous : l’auto-empathie.

  • Une plus grande capacité à écouter et recevoir la parole de l’autre, quelle que soit sa façon de s’exprimer, et à se mettre en lien avec l’autre d’une façon qui favorise le dialogue : l’empathie.

  • Une plus grande capacité à s’exprimer de façon authentique à l’autre en communiquant d’une manière qui favorise chez l’autre la pleine compréhension de notre parole : l'expression authentique.

 

Pour cela, la CNV propose d'intégrer progressivement une approche souple du dialogue en quatre temps visant à favoriser le lien à soi et/ou à l’autre.

1. Observation : plutôt que rester sur les jugements et interprétations qu’un échange / une situation a provoqué en nous, il s’agit de revenir à une description objective de la situation par une observation neutre des faits.

Quand je vois que xxx ...

2. Sentiments : l’observation neutre permet alors d’identifier les sentiments et émotions générés par la situation, qui nous sont propres.

Quand je vois que xxx, je me sens xxx ...

3. Besoins : la connexion à son ressenti permet alors de se mettre en lien avec un besoin (valeur, aspiration) important pour nous, satisfait ou non dans la situation donnée.

Quand je vois que xxx, je me sens xxx, parce que j’ai besoin de xxx ... / il est important pour moi de xxx...

4. Demande : une fois le besoin identifié, il est alors possible de formuler une demande, à soi ou à l’autre, afin d’augmenter les chances que ce besoin soit satisfait et qu’il contribue à notre bien-être. La demande doit être présentée de façon positive, concrète et réalisable et ne pas être une exigence cachée.

Quand je vois que xxx, je me sens xxx, parce que j’ai besoin de xxx ... / il est important pour moi de xxx.... Est-ce que tu serais d’accord pour xxx?

 

Schéma simplifié du processus CNV par Isabelle Padovani.

(Source : Wikipédia / CNV - Cliquer sur l'image pour agrandir) 

Les_4_étapes_du_processus_de_la_CNV.jpg
 
L'Am%20Agi_edited.jpg

Magali Fabre

Thérapie IFS & Coaching de Vie

Groupe de parole & Cercle de femmes

N° SIRET : 878 672 971 00024

©2020 L'Am Agi - Mentions légales - Plan du site

Espace Notre Dame

239, Avenue Notre Dame de Santé

84200 Carpentras

Vaucluse