La Communication NonViolente en quelques mots

« La Communication NonViolente est une démarche qui met en lumière ce qui facilite ou entrave la relation. Elle nous aide à renouer avec une qualité d’écoute de soi-même et de l’autre, et à retrouver la bienveillance et l’empathie que nous portons naturellement en nous, à partir de la vision fondamentale que tous les êtres humains ont les mêmes besoins.

Plus qu’un processus ou un langage, la CNV nous donne des clés de compréhension sur notre fonctionnement en tant qu’être humain. Elle propose une autre façon de penser, de s’exprimer et d’exercer son pouvoir, qui se différencie nettement de celle dont la plupart des gens dans le monde ont été éduqués à communiquer et à interagir. 

Elle est une invitation à concentrer notre attention sur ce qui est en jeu chez nous et chez l’autre, et à réfléchir à notre intention : continuer à jouer à "qui a tort, qui a raison ?" ou bien (r)établir le lien. » Source : CNVformations.fr

 

Le processus de la CNV permet ainsi de développer

  • Une plus grande clarté sur ce qui se joue à l’intérieur de nous : l’auto-empathie.

  • Une plus grande capacité à écouter et recevoir la parole de l’autre, quelle que soit sa façon de s’exprimer, et à se mettre en lien avec l’autre d’une façon qui favorise le dialogue : l’empathie.

  • Une plus grande capacité à s’exprimer de façon authentique à l’autre en communiquant d’une manière qui favorise chez l’autre la pleine compréhension de notre parole : l'expression authentique.

 

Pour cela, la CNV propose d'intégrer progressivement une approche souple du dialogue en quatre temps visant à favoriser le lien à soi et/ou à l’autre.

1. Observation : plutôt que rester sur les jugements et interprétations qu’un échange / une situation a provoqué en nous, il s’agit de revenir à une description objective de la situation par une observation neutre des faits.

Quand je vois que xxx ...

2. Sentiments : l’observation neutre permet alors d’identifier les sentiments et émotions générés par la situation, qui nous sont propres.

Quand je vois que xxx, je me sens xxx ...

3. Besoins : la connexion à son ressenti permet alors de se mettre en lien avec un besoin (valeur, aspiration) important pour nous, satisfait ou non dans la situation donnée.

Quand je vois que xxx, je me sens xxx, parce que j’ai besoin de xxx ... / il est important pour moi de xxx...

4. Demande : une fois le besoin identifié, il est alors possible de formuler une demande, à soi ou à l’autre, afin d’augmenter les chances que ce besoin soit satisfait et qu’il contribue à notre bien-être. La demande doit être présentée de façon positive, concrète et réalisable et ne pas être une exigence cachée.

Quand je vois que xxx, je me sens xxx, parce que j’ai besoin de xxx ... / il est important pour moi de xxx.... Est-ce que tu serais d’accord pour xxx?

 

Schéma simplifié du processus CNV par Isabelle Padovani.

(Source : Wikipédia / CNV - Cliquer sur l'image pour agrandir) 

Les_4_étapes_du_processus_de_la_CNV.jpg

Une présentation pleine d'humour de la Communication NonViolente par Vincent Verzat, vidéaste engagé sur sa chaîne "Partager, c'est sympa"